6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 19:31



Samedi 4 avril, les pacifistes ont fait entendre leur voix à Strasbourg malgré les manoeuvres de la police .

Obéissants aux directives de Nicolas Sarkozy, les forces de l'ordre sur place ont sciemment voulu entraver la tenue du grand rassemblement populaire et pacifique et de la manifestation. Ils ont préféré promouvoir l'image des casseurs. Les autorités françaises ont mis en danger des dizaines de milliers de manifestants anti-Otan, pris en étau entre les charges de policiers et les agressions des casseurs. Vingt mille autres personnes présentes dans la ville n'ont pu manifester à cause des barrages policiers sur les ponts strasbourgeois menant au lieu de rassemblement. Des dizaines de cars ont été détournés très loin en amont. Un cortège de 20.000 manifestants allemands a été bloqué à la frontière.

Terroriser des pacifistes venus de loin pour manifester, prendre en otage la population strasbourgeoise pendant une semaine : voilà qui est facile! Cela correspond bien à la société de contrôle que nicolas Sarkozy veut mettre en place.  Par contre, les habitants ont remarqué la soudaine absence de policiers dans le quartier populaire à proximité du lieu de rassemblement. Les images diffusées en boucle dans les médias étaient donc prévisibles : bâtiments incendiés, scènes de guérillas urbaines. Ceux qui étaient venus seulement pour détruire ont eu libre cours pour le faire.

Ce qui s'est passé à Strabourg est grave pour les libertés.

Ainsi le message de paix porté par les manifestants a été occulté. Les images données de cette manifestation ne feront pas oublier la violence  exercée par les armées de l'OTAN en particulier en Afghanistan.

Publié par PG 45 - dans Défense

Rejoignez nous !

Adhérer - Contacter - Forum

adhesion.png

Pour nous contacter dans le Loiret : cliquez ici

Pour rejoindre le forum
(réservé aux adhérents 45) : cliquez ici