9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 04:57

article_alcatel.jpgL’annonce du plan d’Alcatel-Lucent porte une nouvelle attaque insupportable contre le potentiel industriel et technique français.

La France est martyrisée. Alcatel-Lucent annonce la suppression de 20% des effectifs français soit 900 licenciements et autant d’emplois externalisés. Et le groupe annonce aussi l’abandon de 40% de ses sites avec la fermeture de deux sites et la cession de trois autres sur les treize sites du groupe en France.

C’est la conséquence du cocktail mortel qui frappe l’industrie depuis des années. Il n’y a plus aucune protection des télécoms. C’est comme ça que Lucent a fait main basse sur Alacatel. A présent Goldman Sachs a placé son homme comme directeur financier d’Alcatel-Lucent. 27 000 brevets de téléphonie sont déposés en dépôt de garantie auprès de la banque-vampire.

Les phrases creuses de François Hollande sur la politique industrielle ne masqueront pas sa responsabilité historique dans ce désastre : avec lui comme avec Sarkozy, la France se vide de son sang industriel. Elle est en train de perdre son savoir faire en communication.

Plus que jamais l’heure est à la résistance : l’emploi et l’intérêt général du pays sont en jeu.

Publié par PG 45 - dans Communiqués de presse du PG 45

Rejoignez nous !

Adhérer - Contacter - Forum

adhesion.png

Pour nous contacter dans le Loiret : cliquez ici

Pour rejoindre le forum
(réservé aux adhérents 45) : cliquez ici