4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 19:27

Le Parti de Gauche adresse sa profonde sympathie et son soutien à toutes celles et à tous ceux qui ont pu se sentir blessé-e-s ou exclu-e-s à l’occasion des manifestations réactionnaires du dimanche 2 février et trahi-e-s par l’abandon de la « loi famille » par le gouvernement et le parti solférinien. Trahison déjà effective au vue des déclarations dès dimanche soir, qui confirmaient une loi à minima excluant une des promesses de campagne du président Hollande à savoir la PMA.

Nous réaffirmons avec force qu’il n’y a pas qu’un seul modèle familial, que toutes les familles, quelle que soit leur composition, le nombre de parents, l’orientation sexuelle et l’identité de genre de leurs membres, sont dignes de respect et doivent être égales en droit.

Nous regrettons que la loi sur le mariage du 17 mai 2013 n’ait pas été l’occasion d’affirmer, non pas seulement la diversité des couples, mais aussi celles des familles et qu’il soit obligatoire pour les parents LGBT de se marier et d’adopter leurs propres enfants pour être reconnus comme une famille.

Nous dénonçons le fait que les familles homoparentales aient été utilisées comme bouc émissaire là où la loi aurait pu permettre de débattre de l’égalité des droits sociaux et fiscaux de tous les couples, qu’ils soient mariés ou non, hétérosexuels ou non et tout particulièrement de l’accès au droit à la pension de réversion pour des couples passés.

Nous n’acceptons pas de voir remis aux calendes grecques un texte qui devait mettre à la disposition des familles recomposées de nouveaux "outils juridiques" pour reconnaître le rôle joué par des tiers dans l’éducation des enfants.

Nous accusons ce gouvernement de céder une fois de trop aux nostalgiques d’un familialisme traditionnel qui s’attaque en fait à l’égalité des sexe et rêve de voir rétablir un modèle familial ayant pour base la subordination sociale des femmes dans le couple.

Malgré la désertion du gouvernement, il est plus que jamais nécessaire d’entamer une réforme des règles de la filiation débarrassées de toute référence patriarcale sous couvert de « biologique ».

Le spectacle lamentable d’un gouvernement paniqué et d’un parti aux abois, fuyant devant des manipulateurs rétrogrades et réactionnaires, ce n’est pas ça la gauche. La caporalisation de l’Assemblée Nationale par un Exécutif qui annonce d’avance qu’il refusera tout amendement en faveur de la PMA est inacceptable et indigne d’une démocratie adulte. Il est grand temps que les député-e-s s’émancipent, qu’ils et elles s’affirment, même face à l’avis contraire du Gouvernement qui doit trouver face à lui l’opposition de gauche dont le peuple a tant besoin.

Publié par Delphine Beauvois, Secrétaire nationale à l'Egalité et au Féminisme, Jean-Charles Lallemand, Secrétaire national du Parti de Gauche - dans Egalité : Justice - Droits

Rejoignez nous !

Adhérer - Contacter - Forum

adhesion.png

Pour nous contacter dans le Loiret : cliquez ici

Pour rejoindre le forum
(réservé aux adhérents 45) : cliquez ici