2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 10:35

1er_mai_fdg.jpg 
En détournant vers le vote François Hollande au premier tour des millions d’électeurs qui se retrouvent dans le programme du Front de Gauche, le vote utile a produit l’inverse de ce qu’il était censé assurer. Il a mis Marine Le Pen en troisième position et a installé ses thèmes au centre du débat d’entre-deux tours. Ce n’est pas une raison pour la fortifier dans ce rôle ! La complaisance avec laquelle des médias et des personnalités réputées de gauche lui accordent cette place centrale est criminelle. Les bagages accompagnés de l’oligarchie préfèrent le procès des immigrés à celui des banquiers et invitent Hollande à se tourner vers les électeurs de Le Pen plutôt que ceux de Mélenchon. Les plus cyniques se disent que l’extrême-droite sera l’assurance-vie du PS en divisant la droite et stérilisant la déception populaire.
 

Face au FN comme pour le reste, nous savons donc ne pouvoir compter que sur nos propres forces. Avec 4 millions de voix nous en avons les moyens. Le Pen est devant mais nous courrons plus vite. La perspective immédiate de l’extrême-droite est de se construire dans les décombres de la droite. Pour nous c’est de le faire dans une victoire de la gauche. La défaite de Sarkozy dimanche prochain éliminera le meilleur agent électoral du FN tout en ouvrant une période favorable au Front de Gauche et à ses idées. La chute du président des riches, symbole avec Merkel de l’Europe austéritaire, donnera du courage et de l’audace à tous ceux qui ont subi sa politique pendant 5 ans. Bien sûr rien ne nous sera donné et il faudra à nouveau combattre tous ceux qui expliqueront la défaite de Sarkozy par l’attitude du FN. Voilà aussi pourquoi nous avons mis tant d’énergie dans le soutien au premier Mai des syndicats et dans tout le pays à la mobilisation pour battre la droite autour des arguments et du drapeau du Front de Gauche. Nos prochains rendez-vous forment les maillons d’une chaîne. Nous allons donner un sens de classe au vote François Hollande de millions d’électeurs Front de Gauche. Nous allons écraser Sarkozy. Nous allons renforcer le Front de Gauche comme une force autonome et conquérante, recours pour le pays et lièvre de la course de vitesse engagée avec le FN.
 

D’ailleurs les observateurs européens ne s’y trompent pas. Le score du Front de Gauche est largement commenté comme un événement majeur. La machine à enrayer la contagion est déjà en marche. A peine le premier ministre italien Monti a-t-il jugé nécessaire de desserrer l’étau de l’austérité dont il fut un partisan acharné mais qui est en train d’étrangler son pays que Von Rompuy, Draghi et Barroso sont montés au créneau. L’austérité doit rester le cœur de notre stratégie ont-ils plaidé tout en faisant croire que de nouvelles mesures de flexibilité du travail seraient les meilleurs dispositifs complémentaires de soutien à la croissance. Aucune marge de manœuvre n’est acceptable dans le cadre européen actuel. La victoire de la gauche contre Sarkozy l’austéritaire va heurter ce carcan rigide. Dans ce choc le Front de Gauche sera un protagoniste. Le résultat du 22 avril nous en donne la responsabilité. Dans la rue comme dans les urnes, nous devons faire triompher la résistance du peuple français.

Publié par PG 45 - dans Front de Gauche

Rejoignez nous !

Adhérer - Contacter - Forum

adhesion.png

Pour nous contacter dans le Loiret : cliquez ici

Pour rejoindre le forum
(réservé aux adhérents 45) : cliquez ici