1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 12:15



Jeudi 29 janvier, la journée de grève et de manifestations interprofessionnelle a rassemblé plusieurs millions de personnes. Cette mobilisation considérable est une chance exceptionnelle face à la crise historique que nous vivons. Le peuple français est disponible pour ouvrir une alternative au libéralisme. Les politiques injustes et inefficaces mises en œuvre par les gouvernements partout dans le monde pour faire payer aux peuples la note de la crise du capitalisme peuvent être battues. Un autre chemin peut être ouvert. Pour cela il nous revient, d'être à la hauteur de notre peuple et de lui offrir l'issue politique qu'il espère.

C'est la responsabilité des partis de gauche disponibles pour rompre avec les logiques capitalistes qui ont si lourdement faillies.

Ensemble, nous avons œuvré à la victoire sur le Traité qui prétendait graver dans le marbre constitutionnel une Europe libérale.

Ensemble, nous avons exigé un référendum sur ce Traité de Lisbonne au moyen duquel Nicolas Sarkozy a bafoué le choix du peuple français et qui reprend l'ensemble des traités libéraux qui ont façonné l'Union Européenne telle qu'elle est.

Ensemble, nous avons su nous rassembler dans une plateforme commune face à la crise, en soutien au 29 janvier et aux mobilisations sociales, et nous allons donner une suite à cette démarche.

Ensemble, nous pouvons provoquer le bouleversement politique indispensable face à la crise.

Nous ne sommes pas identiques, nous n'avons pas les mêmes histoires mais nous savons tous que la crise du système capitaliste est porteuse de tragédies si rien ne vient y opposer un autre avenir. Il y a urgence sociale, démocratique, écologique et pour la paix.

Le Parti de Gauche propose d'affronter cette urgence.

D'abord en renforçant le front social qui s'est levé face à la droite, en agissant côte à côte dans les manifestations, aux portes des entreprises, en soutenant les mobilisations syndicales et sociales.

Ensuite en constituant un front politique capable d'affronter victorieusement les échéances électorales. Nos organisations ont pour responsabilité particulière de proposer une issue politique à la crise sur le terrain du suffrage universel. Aucun changement profond n'est possible sans cela. Il faut battre la droite dans la rue et dans les urnes. La gauche d'accompagnement n'est capable ni de l'un ni de l'autre.

Alors que la crise et les mobilisations qui montent devraient l'acculer à la défensive, la droite peut rêver de se succéder à elle-même dans les années à venir ! En Europe, les partisans du libre-échange absolu entendent poursuivre la construction d'un marché libre et sans entraves malgré le vote des peuples.

Les élections européennes de juin prochain nous donnent l'occasion de changer la donne
. Nous pouvons y battre la droite et arriver en tête de la gauche ; nous pouvons envoyer un grand nombre de députés au Parlement européen. A la condition impérative de nous unir.

C
'est le sens du « Front de Gauche pour changer d'Europe » que nous avons initié avec le Parti Communiste Français. Il s'adresse à toutes les forces qui refusent le traité de Lisbonne, combattent pour une autre Europe sociale, démocratique, écologique et porteuse de paix, veulent battre la droite, siégeront de manière indépendante des sociaux-démocrates et socialistes réunis dans le PSE. Le front de gauche est donc sans exclusive. Il est aussi sans préalable. Nous ne mettons personne au pied du mur. Nous ne demandons à personne de se renier. Nous sommes prêts à toutes les discussions, à débattre de toutes les conditions que l'on souhaiterait poser, y compris notre approche des élections qui suivront les européennes, des régionales aux présidentielles, afin de constituer ensemble un front politique permanent face à la droite.

Dans les jours à venir, nous voulons, conjointement avec nos camarades communistes, rencontrer toutes les forces susceptibles d'unir leurs énergies au sein de cette alliance historique. Nous sommes confiants car nous savons que tous ressentent l'urgence du moment. Ouvrons ensemble une issue. Alors nous pourrons compter sur une force qui dépasse toutes les nôtres : la disponibilité de notre peuple pour peu qu'un chemin de progrès se présente à lui.

Rejoignez nous !

Adhérer - Contacter - Forum

adhesion.png

Pour nous contacter dans le Loiret : cliquez ici

Pour rejoindre le forum
(réservé aux adhérents 45) : cliquez ici